Glencoe

« Les jumeaux de Noirmoutier »


Le GLENCOE, vapeur Anglais de 2560 tonneaux est commandé par le capitaine S.DRACUP. Il appartient à l’armateur Anglais du nom de léopold WALFORD domicilié au 29 gt . st Helen, London E.C Le 13 décembre 1916, il quitte Glasgow non armé pour le port de Bordeaux avec à son bord 3800 tonnes de charbon destinées à la société SCHNEIDER située à Paris.

 

Le LECA appartient au transport maritime d'état PORTUGAIS et commandé par le capitaine F. PREDADE, il quitte le 13 décembre CARDIFF lui aussi non armé pour le port de commerce de ST.NAZAIRE. Son chargement de 3200 tonnes de charbon est destiné à la Marine National Française.

 

Le 14 décembre à 8 heures 30, ils se trouvent à environ 12 ou 14 milles dans le N.N.W de l’île d’YEU faisant route tous les deux au S.S.E à une vitesse de 8 noeuds, le LECA se situe à petite distance sur le bâbord arrière du GLENCOE. Le temps est exécrable, forte brise de S.W, une mer déchaînée, une visibilité nulle. 2 heures avant, le vapeur Anglais croise la route du bateau pilote “La VIGIE “. Celui-ci leur indique approximativement leur position. Le LECA s'aperçoit qu’il vient de dépasser ST. NAZAIRE de plusieurs milles.

 

Soudain, la vigie du GLENCOE aperçu à tribord la silhouette d’un grand sous-marin venant de l’ouest, il fonce droit sur eux. 6 hommes sont sur le pont, 2 sous-mariniers allemands mettent le canon avant de 105 mn en batterie et tirent un coup de semonce, le capitaine DRACUP du vapeur Anglais stoppe immédiatement le navire et procède dans la foulée à l’évacuation des 24 membres d’équipage sur deux chaloupes. Le capitaine Portugais F.PREDADE quant a lui fait accélérer l’allure de son vapeur, le U-boat passe alors sur l'arrière du GLENCOE et se place sur le travers tribord du LECA en tirant un second coup d’avertissement. La panique gagne rapidement l’équipage du LECA, PREDADE stoppe les machines et à son tour évacue les 35 membres d’équipage sur deux baleinières.

 

Le sous-marin passe alors sur l’avant du vapeur Portugais et se place à 500 mètres sur le bâbord de celui-ci. Les artilleurs Allemands ouvrent le feu au niveau de la ligne de flottaison, 14 coups de canon sont tirés. Alors qu’il commence à s’enfoncer, le U-boat vire sur tribord, passe sur l’avant du bâtiment Anglais et se positionne à 500 mètres sur son avant tribord. Une fois de plus, les sous-mariniers ouvrent le feu à deux reprises, pour gagner du temps, le capitaine du loup gris fait tirer une torpille. Sous la violence de l’explosion, le GLENCOE coule immédiatement en chavirant sur tribord. De leurs embarcations, les naufragés assistent avec effroi aux jubilations de joie qui s'échappent du corsaire. L’un d’eux distinguera clairement sur le kiosque la croix de Malte ainsi que le numéro, U-46. Poussés par le vent et la mer, les 4 embarcations sont récupérées par le copilote la VIGIE vers midi à 8 milles dans le N. 70W de la Banche, les équipages des 2 vapeurs ne déplorent aucune victime.

 

Recherches effectuées par romain DURAN le 29/01/02

Vidéo


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Soukquy 71 (mardi, 03 juillet 2012 09:58)

    Attention au fautes d'impression si non interessant

Flèche bas Flèche haut