Le Philomel

Caractéristiques

 

Le navire sort des chantiers "Ailsa Steam Boat Company Limited" de Troon, dans la région de Glasgow en Ecosse, en 1911. Il est armé par la compagnie "Général Steam Navigation Company". Il mesure 95.25m par 13.20m, a un tirant d'eau de 6.17m pour un tonnage de 3049tx. Sa machine à triple expansion de 439ch est alimentée en vapeur par 3 chaudières. Temps de guerre oblige, il est équipé d'un canon de 12 livres, fourni par l'amirauté Anglaise.

 

 

Historique

 

Nous sommes le 16 septembre 1918, le Philomel navigue en tête d'un convoi de 22 navires ayant appareillé la veille de Brest. Son capitaine Henry Wilson est à la tête de 40 marins ainsi que 2 canonniers. M. Sanzun, un des deux pilotes de la flotte française en charge de guider le convoi est également du voyage. Malheureusement, ce même jour, l'UB88, un sous-marin du Kaiser est en patrouille non loin des côtes du Finistère sud.

 

En fin d'après-midi, peu avant 18h, une torpille est lancée, elle atteint le Philomel dont elle détruit le tribord avant dans une grande explosion. Le steamer anglais résiste néanmoins une quinzaine de minutes à l'envahissement par la mer ce qui laisse le temps à ses marins de sauver leur vie. C'est donc seul que le vapeur s'enfonce sous les flots et se pose une quarantaine de mètres plus bas. A peine 2 mois plus tard, les belligérants signeront l'armistice de ce premier conflit mondial.

 

 

L'histoire du Philomel ainsi que d'autres épaves du secteur de Lorient / Groix est racontée plus en profondeur dans "Naufrages en pays de Lorient", aux Editions Scyllias.

L'épave du Philomel, plongée le 20 août 2017


C'est du port de Lorient que nous appareillons en ce dimanche d'été. Si le soleil inonde la rade et l'ile de Groix, un lourd plafond gris mouillé prend le pas au fur et à mesure de notre navigation vers le nord. "C'est toujours comme ça quand on va au large du Finistère" blaguent mes camarades Morbihannais ! Quoi qu'il en soit, l'Optimiste file au large du Finistère sud, donc, et nous arrivons rapidement à l'endroit même ou presque un siècle plus tôt se jouait un des nombreux épisodes de la guerre sous-marine que livra la Kaiserliche Marine aux marines alliées. Jean-Philippe bascule, suivi de Gilles, je leur emboite la palme. Stéphane et son fils assureront notre sécu surface, merci à eux.

 

Nous traversons une eau peu limpide et c'est quelques mètres au-dessus de l'acier que nous devinons sa présence. Posée sur un fond de mélange de sable et de vase, l'épave du Philomel n'est pas la plus limpide de l'Ouest, loin de là. Les plongeurs de la région le savent et aiment pourtant lui rendre visite. Ce qui attire en ces lieux les visiteurs n'est donc pas une eau bleue mais verte et chargée... et aussi et surtout une belle épave chargée d'histoire et d'artéfacts d'une époque révolue. La cargaison hétérogène du Philomel est étalée entre l'acier naufragé et tordu, recouverte de limon mais dont certains objets dépassent. Lavabos, baignoires, vaisselle, flacons en tous genres... Le fouineur est au paradis... ou presque car dès qu'il se met à fouiner, c'est un nuage sous-marin particulièrement dense et volatile qui s'élève soudain.

 

Les restes du navire lui-même et de son armement sont également un aimant à amoureux du passé immergé. Si l'épave a été travaillée, sans doute dans l'entre deux guerres, en témoigne l'absence d'hélice, il est possible en ce lieu de s’imprégner du passé naval du vieux steamer englouti. La poupe et ses rondeurs, le safran encore dans ses gonds, le canon de 12 livres posé tête en bas et ses caisses de munitions, l'arbre d'hélices, les chaudières... notre exploration s'arrêtera d’ailleurs en ce milieu de navire car, si la profondeur n'est pas excessive, les temps de paliers indiqués sur les ordinateurs mettent, comme toujours, fin à la promenade... en eau verte finistérienne, gast !

 

Pascal

Galerie photos :

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Médusa79 (lundi, 20 novembre 2017 12:24)

    Vos photos et vidéos sont géniales, j'aimerai en voir +

  • #2

    ANGES (mardi, 21 novembre 2017 18:21)

    Oui, "Médusa79", nous aussi nous aimerions pouvoir en présenter encore plus ! Et merci pour votre commentaire.