Sauerland (Ile d'Oléron)

Saueland archeosousmarine.net
Saueland archeosousmarine.net

Plongée

Située à coté de la bouée d’arrivée du pertuis d’Antioche, à 24 miles à l’ouest de la Rochelle, l’épave du speerbrecher 7 (ex Sauerland) repose à une profondeur de 35 mètres. Les superstructures (surtout l’étrave) culminent à 20 mètres. Cette plongée est possible dès le niveau II. Le site est exposé à la houle, et dans un secteur où le courant de marée y est très important.

 

C’est une épave immense : 150 mètres de long.

 

L’étrave renforcée est très bien conservée et reste verticale avec un aspect en lame de couteau qui domine une souille creusée par le courant. Le bruiteur, qui servait à déclancher les mines acoustiques a disparu mais il subsiste l’emplacement du mat sur lequel il était fixé. L’étrave abrite des entreponts très larges et bien dégagés qui autorisent une visite en toute sécurité. A l’abri du courant, viennent s’y abriter tacauds, lieus, congres et homards. Des bars viennent circuler aux alentours.

  Plus en arrière, les structures se sont affaissées du fait de la corrosion et de la houle. On distingue nettement les machines diesel qui sont dégagées, plus en arrière le dernier canon de 105 encore en place et tout à la poupe se trouve le secteur de barre et la mèche de safran.

@ Claude Callado
@ Claude Callado

Historique

Le Sauerland est une très grosse unité de la marine allemande commandée en 1928 aux chantiers F Schichau de Danzig. Sa construction fut achevée en 1929. Équipé d’un moteur diesel de 11 cylindres, le Sauerland, pouvait atteindre 13 nœuds. Conçu comme céréalier, il pouvait accueillir 24 passagers et un équipage de 57 marins. En 1939, à l’entrée en guerre de l’Allemagne, il devient « speerbrecher » (briseur de blocus) et est transformé totalement. Sur tout le navire, on installe canons, mitrailleuses et batteries de DCA.

 

En août 1944, l’opération Kinetic prend de l’ampleur et achève le blocus du golfe de Gascogne.

 

Le 12 août dans l’après midi, le Sauerland est attaqué par les Beaufighters du Costal Command. Sous le feu des avions, le navire ne devient plus manœuvrant. En panne de machines, il commence à dériver. Le Sauerland devient alors une cible pour le croiseur HMS Diadem et les destroyers HMS Onslow et ORP Piorun. A 16h30, le navire polonais Piorun achève le briseur de blocus d’une torpille en plein travers.

 

Quatre marins décèderont lors de cet évènement.

 

Texte de Michel GORDEEFF

 

Pour y aller :

Le club de plongée SUBAQUA CLUB de La Rochelle : http://www.subaqua17.com/c-bienve0.htm

 

Caractéristiques :

 

Construit en 1929 à Danzig par Schichau Werft : navire de type Sperrbrecher

Longueur : 141,1 m

Largeur : 18,6 m

Tonnage : 7087 tonnes

 

 

Videos


Plongée étrave Sauerland. Images Michel Gordeeff en circuit ouvert


Plongée vers la poupe du Sauerland. Images Fabrice Couraud en Buddy Inspiration

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Homassel (mercredi, 17 juillet 2013 16:09)

    Bonjour,
    je serais très heureux d'avoir les coordonnées de cette épave ainsi que du trois mâts dont la vidéo suit votre site (J'ignore le nom). D'avance merci pour ces renseignements et peut- être au plaisir de plonger avec vous.

  • #2

    robert (vendredi, 01 novembre 2013 08:58)

    merci pour ces belles images.
    avez vous le caroni, ville de dieppe, le vivina ou bien d'autres épaves en vidéo

  • #3

    Anges (dimanche, 03 novembre 2013 14:07)

    Bonjour,
    malheureusement non car ces épaves sont un peu loin de notre terrain de jeux !!

  • #4

    chauveau (samedi, 12 mars 2016 14:38)

    Je vous serai reconnaissant de me faire parvenir svp les coordonnées gps de l'épave du Sauerland pour y accéder par bateau;

  • #5

    chaton olivier (lundi, 22 août 2016 17:21)

    Pouvez-vous me donner les coordonnées de l'épave le sauerland merci